Publié le 05 janvier 2016

L'ouverture du dernier tronçon de la Transjurane retardée à 2017

Le tronçon de la Transjurane entre Bienne et Boncourt.
Le tronçon de la Transjurane entre Bienne et Boncourt. [a16.ch]
L'ouverture complète de la Transjurane entre Bienne et Boncourt devrait être retardée. Initialement prévue en fin d'année, la mise en service du dernier tronçon entre Loveresse et Court a pris du retard et ne devrait intervenir qu'en 2017.

La pose des équipements de sécurité et la phase de test sur ce tronçon autoroutier risquent de se prolonger et devrait durer jusqu'au printemps 2017, indique Le Quotidien Jurassien mardi.

Interrogé par RFJ, le nouveau ministre jurassien de l’Environnement David Eray a en substance déclaré que ce report était regrettable mais pas catastrophique, évoquant quelques incidences négatives mais seulement temporaires pour le canton du Jura.

85 kilomètres au total

L'A16 ou Transjurane est une autoroute reliant la frontière franco-suisse de Delle-Boncourt à la ville de Bienne en traversant le Jura et le Jura bernois, notamment Porrentruy, Delémont et Moutier.

D'une longueur totale de 85 kilomètres, elle est actuellement terminée à 84%, selon le site qui lui est consacré, soit 71 des 85 kilomètres. Les 14 derniers kilomètres encore en chantier seront mis en service d'ici 2017, soit Loveresse-Court et Choindez-Delémont.

boi

Publié le 05 janvier 2016