Modifié

Le canton de Berne sélectionne quatre sites pour l'accueil des Yéniches

Des Yéniches sur l'ancien site biennois d'Expo02, à Nidau [Peter Klaunzer - Keystone]
Des Yéniches sur l'ancien site biennois d'Expo02, à Nidau [Peter Klaunzer - Keystone]
Le canton de Berne a retenu quatre sites pour des aires de transit ou de séjour pour les gens du voyage suisses. Il s'agit de Cerlier, Muri, Matten bei Interlaken et d'une commune de Haute-Argovie.

La recherche d'emplacements pour les Yéniches s'avère plus facile que pour les gens du voyage étrangers. Le canton de Berne s'est entretenu avec des représentants du Mouvement des voyageurs suisses et de la Radgenossenschaft, avec des préfets et avec les autorités communales.

Pour financer la réalisation de ces emplacements, il est prévu de soumettre l'an prochain un crédit au Grand Conseil, a indiqué vendredi le canton de Berne. La planification des aires doit se faire en 2016 et leur aménagement en 2017.

Promesse du canton

Après l'opération organisée par les Yéniches suisses en 2014 pour protester contre le manque d'emplacements, le Conseil exécutif bernois avait promis d'empoigner le problème.

Les aires de transit et les aires de séjour sont destinées aux gens du voyage suisses qui restent habituellement quelques jours à un mois au plus au même endroit. Le canton assume les coûts de planification et de construction alors que la commune est responsable de leur exploitation.

ats/ghci

Publié Modifié