Modifié

Les communes du Jura bernois devront se prononcer simultanément

Maxime Zuber et Manfred Bühler. [Lukas Lehmann - Keystone]
Le maire de Moutier fâché par la décision bernoise sur la question jurassienne / Forum / 10 min. / le 9 juin 2015
Rebondissement dans la Question jurassienne. Le Grand Conseil bernois a décidé mardi que les communes se prononceraient le même jour sur leur appartenance cantonale, au grand dam du maire de Moutier.

Le Grand Conseil a accepté une motion en ce sens de Manfred Bühler (UDC). Le texte a été soutenu par la droite alors que le PS, les Verts et les Vert'libéraux l'ont rejeté.

La ville de Moutier doit se prononcer d’ici 2 ans sur son rattachement au canton du Jura. Les villages voisins de Belprahon et de Grandval veulent faire de même, mais seulement si Moutier quitte le canton de Berne, pour éviter d'être isolées.

Action en justice envisagée

"Le projet de loi est encore en consultation", a expliqué le maire de Moutier Maxime Zuber à la RTS. Il estime que cette décision n’est pas acceptable. "Le Grand Conseil a pris une décision sans que les communes concernées aient été entendues sur la question".  Il a lancé dans l'émission Forum qu'il n'hésiterait pas à faire recours auprès du Tribunal fédéral.

Si ce scénario devait être confirmé, "avec un vote simultané de toutes les communes, la ville de Moutier n’organisera pas le scrutin. Nous estimerons que l’accord passé entre les cantons de Berne et du Jura est caduc", ajoute le maire.

Julien Hostettler/fisf

Publié Modifié