Modifié le 19 mai 2014 à 10:34

Les élèves francophones de Nidau pourront continuer à se rendre à Bienne

La décision a choqué la minorité romande de Nidau.
Feu vert à la scolarisation en français pour les francophones de Nidau (BE) Emission spéciale de l'Info / 3 min. / le 18 mai 2014
Les citoyens de Nidau (BE) ont désavoué dimanche leurs autorités en décidant de continuer à financer la possibilité faite aux écoliers de langue française de la commune de suivre leur scolarité à Bienne.

Les élèves francophones de Nidau (BE) continueront à fréquenter des écoles dans leur langue à Bienne. Les citoyens de cette commune germanophone ont refusé dimanche à 54,5% de supprimer l'article du règlement scolaire qui offre cette possibilité aux écoliers de langue française.

Les citoyens ont donc désavoué leurs autorités. Le Conseil municipal et le Conseil de Ville avaient invoqué des raisons financières pour justifier l'abandon de cette pratique en faveur des francophones. Les écoliers romands coûtent quelque 150'000 francs par an à la commune.

La suppression de l'article 4 du règlement scolaire a été refusée par 1139 voix contre 951. La participation à ce scrutin, qui clôt une campagne très émotionnelle, s'élève à 47,8%.

20% de francophones

Plus de 20% de francophones sont domiciliés à Nidau, commune limitrophe de Bienne. Actuellement, 86 enfants effectuent leur scolarité obligatoire dans des classes biennoises où les cours sont donnés en français.

ats/nr

Publié le 18 mai 2014 à 15:36 - Modifié le 19 mai 2014 à 10:34