Modifié le 18 mai 2014 à 18:56

La centrale nucléaire de Mühleberg ne fermera pas avant 2019

La centrale de Mühleberg produit 5% de la consommation d'électricité suisse.
Pas de fermeture immédiate pour la centrale nucléaire de Mühleberg Forum / 1 min. / le 18 mai 2014
Les Bernois ont rejeté dimanche à 63,3% l'initiative "Mühleberg à l'arrêt" qui réclamait de fermer de manière anticipée la centrale nucléaire dont la mise hors service est prévue en 2019.

La centrale nucléaire de Mühleberg ne cessera pas immédiatement ses activités. Les citoyens ont rejeté dimanche à 63,3% l'initiative "Mühleberg à l'arrêt". L'installation devrait donc être mise hors service en 2019, comme l'a promis la société BKW.

Cette initiative populaire déposée en 2012, soit avant l'annonce de l'exploitant de débrancher Mühleberg, a été rejetée par 236'285 voix contre 137'285. Elle était combattue par le gouvernement à majorité rose-verte et par le Grand Conseil. La participation s'est élevée à 51,6%.

5% de la consommation suisse

Le texte demandait que le canton de Berne, l'actionnaire majoritaire du groupe BKW (ex-Forces motrices bernoises), veille à la mise à l'arrêt immédiat de Mühleberg. Les initiants jugeaient inacceptables les risques liés à son exploitation.

La centrale mise en service en 1972 produit 5% de la consommation de courant en Suisse.

Le gouvernement bernois a interprété dimanche ce résultat comme la volonté du peuple de sortir d'une façon coordonnée du nucléaire.

Lire aussi: Les élèves francophones de Nidau pourront continuer à se rendre à Bienne

ats/jgal

Publié le 18 mai 2014 à 14:36 - Modifié le 18 mai 2014 à 18:56

La commune de Valbirse plébiscitée

Une nouvelle commune verra le jour dans le Jura bernois. Les citoyens de Malleray, de Bévilard et de Pontenet ont accepté dimanche à plus de 70% la création de la commune de Valbirse. Cette entité deviendra la 4e commune la plus peuplée du Jura bernois.

Bévilard a accepté le contrat de fusion à 64,8%, Malleray à 77,0% et Pontenet à 63,3%. La participation au scrutin s'est élevée à 58,4%. ll n'y avait aucun groupe constitué d'opposants à ce projet de mariage.

Après Petit-Val et Péry-La Heutte, Valbirse est le 3e projet à être accepté consécutivement dans le Jura bernois en deux mois.