Modifié

Le durcissement des mesures contre les hooligans soumis au peuple à Berne

Foot et hooliganisme  [ALESSANDRO DELLA BELLA
]
Foot et hooliganisme [ALESSANDRO DELLA BELLA]
Les Bernois devront se prononcer sur Le concordat intercantonal sur le hooliganisme. Le référendum contre le renforcement des mesures pour prévenir la violence lors des manifestations sportives a abouti.

Un comité interpartis appuyé par des associations de supporters a déposé jeudi à la Chancellerie d'Etat du canton de Berne un référendum contre le concordat intercantonal sur le hooliganisme. Le texte est muni de près de 11'500 signatures.

Utilité des mesures mise en doute

Pour ce comité, les mesures envisagées ne sont pas adaptées et sont inefficaces. Les opposants au renforcement du concordat expliquent vouloir préserver les droits fondamentaux et empêcher toute punition collective qui frapperait les supporters.

Berne compte sept clubs jouant dans les plus hautes ligues nationales de hockey sur glace et de football. Selon le comité, peu ou pas d'incidents problématiques ne surviennent dans le canton.

Le durcissement du concordat instaure l'obligation de déposer une demande d'autorisation avant les matches de football et de hockey, des restrictions portant sur les déplacements de fans, des contrôles d'identité et des fouilles.

Il prévoit aussi une interdiction des stades durant une période allant jusqu'à trois ans et une restriction de la vente d'alcool dans et près des stades.

ats/dk

Publié Modifié

Un concordat intercantonal

Le Grand Conseil a accepté en mars à une nette majorité un renforcement des mesures répressives inscrites dans la nouvelle version du concordat de la Conférence des directeurs cantonaux de justice et police.

Neuf cantons ont déjà adhéré au concordat, dont Zurich, Neuchâtel, Saint-Gall, Argovie, Uri ou Obwald. Le canton de Zoug se prononcera en novembre.