Modifié

Un orage ravage le camping de la Fête fédérale de gym à Bienne

Un gros orage frappe la Fête fédérale de gym [RTS]
Les images des rafales de vent et des dégâts / L'actu en vidéo / 1 min. / le 14 juin 2013
Le site et le camping de la Fête fédérale de gymnastique de Bienne ont dû être évacués après un important orage jeudi soir. Les dégâts sont toutefois relatifs et la manifestation peut se poursuivre.

Les sites aménagés pour accueillir les quelque 20'000 athlètes participant à la Fête fédérale de gymnastique à Bienne ont été mis à mal jeudi soir après le passage d'une tempête orageuse. La grande majorité des 3000 tentes ont été arrachées et des bénévoles ont travaillé toute la nuit pour remettre les infrastructures sur pied.

Le camping à Ipsach a été partiellement ravagé et les 300 personnes qui auraient dû y passer la nuit de jeudi à vendredi ont été relogées au Palais des Congrès, au centre de Bienne. Les bâtiments et les grandes tentes ont elles résisté au passage de cette tempête.

Le soutien de l'armée

"Jeudi, peu après 20h, le joran était plus fort que nous et nous devons l'accepter", a déclaré vendredi Hans Stöckli, président du comité d'organisation de la FFG 2013. Le site principal a pu rouvrir au public mercredi à midi, suivi du camping dans l'après-midi.

En raison de ces vents violents, la cérémonie d'ouverture jeudi soir de la Fête fédérale de gymnastique (FFG) a été annulée et l'Expo Park a été évacué. Deux personnes ont été légèrement blessées, selon la police. Le président de la Confédération Ueli Maurer, qui devait assister à la cérémonie, a assuré le comité d'organisation du soutien de l'armée. Des soldats étaient déjà présents depuis plusieurs semaines pour acheminer le matériel et monter les infrastructures.

Le tweet des organisateurs:

Les organisateurs ont fait savoir qu'une deuxième cérémonie d'ouverture officielle aura lieu ce samedi à 18h30. Le contenu et la durée seront identiques. Contenu et durée identiques. Les activités sportives de la manifestation, elles, ont repris normalement vendredi (lire Fête fédérale de gym ).

Des vents jusqu'à 119 km/h

Jeudi soir, de l'air froid s'est engouffré dans une masse d'air chaude à partir de la chaîne du Jura,. Cette différence de température a provoqué une tempête de joran. Le littoral neuchâtelois a subi les vents les plus violents avec des rafales qui ont atteint jusqu’à 119 km/h à Cressier et 111 km/h à Neuchâtel, a relevé MétéoSuisse.

Les rafales ont été supérieures à 90 km/h tout le long du pied du Jura entre Nyon (VD) et Granges (SO). En revanche, elles ont été moins fortes sur le sommet du Chasseral à 1600 mètres d'altitude avec des pointes à 95km/h, selon Meteonews. Des arbres sont tombés dans le canton de Neuchâtel et dans la région biennoise.

Les images des dégâts:


ats/boi

Publié Modifié

Accident de voiture mortel contre un arbre

La tempête, qui a frappé la Suisse jeudi soir, a coûté la vie à deux personnes dans le canton de Zurich. Une voiture a percuté un arbre tombé sur la route dans la commune de Dietikon, a confirmé la police cantonale zurichoise.

Quatre occupants se trouvaient à bord du véhicule. Deux personnes ont péri, tandis que les deux autres ont seulement été blessées.

Retour de la chaleur attendu

Selon MeteoNews, la journée de vendredi sera marquée par le retour du soleil. Les maximales ne devrait pas dépasser 22 à 27 degrés de Delémont à Sion.

Une nouvelle vague de forte chaleur, plus intense et durable s'installera dès samedi, avec des maximales comprises entre 32 et 35 degrés en plaine lundi et mardi.