Modifié le 02 mai 2013 à 18:19

Marche à Berne contre la révision de la loi sur l'asile

Les participants brandissaient des drapeaux de la paix aux couleurs arc-en-ciel.
Les participants brandissaient des drapeaux de la paix aux couleurs arc-en-ciel. [Peter Klaunzer - ]
Quelque 500 personnes ont marché lundi à Berne pour demander une politique d'asile humaine

Près de 500 personnes ont pris part lundi à la traditionnelle marche de Pâques à Berne. Deux mois avant la votation sur la révision de la loi sur l'asile, les manifestants ont mis en garde contre un durcissement supplémentaire de la législation et ont demandé un droit d'asile "équitable et humain".

La désertion comme motif d'asile ne devrait pas être exclue, ont demandé les participants au cortège. Une telle mesure est indécente dans le contexte actuel de guerre civile en Syrie, estiment-ils. Partout dans le monde, les déserteurs livrent une contribution courageuse à la paix.

Une tradition qui date de 2003

La marche de Pâques a longé l'Aar et terminé son parcours sur la place de la cathédrale, en vieille ville de Berne. Sur la place de l'imposant édifice, les participants brandissaient des drapeaux de la paix aux couleurs arc-en-ciel.

Cette marche s'est déroulée pour la première fois en 2003 pour protester à l'époque contre l'invasion des troupes américaines en Irak.

Une marche similaire réunissant quelque 300 personnes s'est déroulée lundi après-midi entre Constance (D) et Kreuzlingen (TG).

ats/lan

Publié le 01 avril 2013 à 19:41 - Modifié le 02 mai 2013 à 18:19