Modifié

L'évacuation du combustible a débuté à la centrale nucléaire de Mühleberg

La centrale nucléaire de Mühleberg poursuit son démantèlement trois ans après sa fermeture. Le point sur l'avancée des travaux. [RTS]
La centrale nucléaire de Mühleberg poursuit son démantèlement trois ans après sa fermeture. Le point sur l'avancée des travaux. / 19h30 / 1 min. / le 13 juillet 2022
Le groupe énergétique bernois BKW assure que la désaffectation de la centrale nucléaire de Mühleberg se déroule selon le calendrier prévu. L'évacuation des éléments combustibles radioactifs vers le centre de stockage intermédiaire de Würenlingen (AG) a commencé au printemps.

Depuis avril dernier, 102 des 418 éléments combustibles présents dans la centrale nucléaire au début de la mise à l'arrêt ont déjà été transportés au Zwilag de Würenlingen. Ils y ont été transbordés avec succès dans deux conteneurs, a annoncé mercredi le groupe énergétique BKW devant les médias à Mühleberg.

Les huit transports prévus dureront environ deux ans. Il n'y aura donc plus d'éléments combustibles radioactifs à la centrale au printemps 2024.

>> Ecouter l'interview de Patrick Miazza, responsable du démantèlement et ancien directeur de la centrale de Mühleberg, dans Forum:

L'évacuation du combustible a débuté à la centrale nucléaire de Mühleberg: interview de Patrick Miazza [RTS]
L'évacuation du combustible a débuté à la centrale nucléaire de Mühleberg: interview de Patrick Miazza / Forum / 4 min. / le 13 juillet 2022

Phase essentielle du démantèlement

Une fois les transports terminés, la radioactivité dans la centrale diminuera de manière exponentielle. Le fait qu'il n'y ait plus de combustible nucléaire sur le site est le jalon le plus important de l'ensemble du projet de démantèlement, rappelle BKW.

C'est une condition préalable à la deuxième phase de désaffectation, qui débutera en 2024. La centrale a déposé la demande correspondante de manière anticipée fin juin 2022 auprès de l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN).

Zone réutilisable dès 2034

Cette phase 2 s’achèvera avec le mesurage de libération sur l'ensemble du site. Cela signifie que toute la radioactivité aura été retirée de l'installation et du site.

Première centrale en Suisse à subir ce sort, Mühleberg a été mise hors service fin 2019. La zone, située à l'ouest de Berne, devrait être à nouveau réutilisable dès 2034.

>> Relire: Tout est prêt pour l'arrêt final de la centrale nucléaire de Mühleberg le 20 décembre

ats/oang

Publié Modifié

Mühleberg contient aussi de l’amiante

Sur le chantier du démantèlement de la centrale nucléaire de Mühleberg, l’équipe doit aussi composer avec les matériaux de construction de l’époque, dont l'amiante.

"C'est une installation construite dans les années 60", a rappelé Patrick Miazza, membre de la direction des opérations, jeudi dans La Matinale de la RTS.

"On avait fait un inventaire des résidus chimiques comme l'amiante et le PCB en 2015", a-t-il précisé. "Et on a vu effectivement en différents points de l'usine qu'on avait des chantiers d'amiante, ce qui nécessite des mesures de protection supplémentaires".

>> L'interview de Patrick Miazza dans La Matinale:

Le chantier de démantèlement de la centrale de Mühleberg le 13.07.2022. [Peter Klaunzer - Keystone]Peter Klaunzer - Keystone
La centrale nucléaire de Mühleberg contient de l'amiante / La Matinale / 56 sec. / le 14 juillet 2022