Modifié le 14 février 2020 à 17:45

Les pro-Bernois de Moutier (BE) posent leurs exigences avant un nouveau vote

Les membres du comité Moutier Résiste devant l'emblème de la ville, le 14 février 2020.
Les antiséparatistes de Moutier résistent et présentent leurs exigences en prévision d’un nouveau vote Le 12h30 / 2 min. / le 14 février 2020
Les antiséparatistes de Moutier (BE) donnent de la voix. Lors d'une conférence de presse vendredi, ils ont présenté vendredi leurs exigences en prévision d’un nouveau vote sur l’appartenance cantonale de leur ville.

Sur la très longue liste des exigences liées à l'organisation d'un vote que l'association Moutier Résiste continue de considérer comme "éventuel", deux conditions sont annoncées comme non négociables. D'une part, l'exclusion totale de la municipalité de Moutier dans l'organisation du vote, et d'autre part, la suppression par le canton du Jura de deux articles de sa Constitution, qui visent la réunification du Jura.

"Pour nous, il est important que les articles 138 et 139 soient abrogés avant un nouveau vote à Moutier, car ils permettent à tout moment de revenir sur le Jura bernois, de reprendre du territoire", affirme Patrick Röthlisberger, président de Moutier Résiste.

Pas une exigence de Berne

Ces articles ont toutefois peu de chances d'être abrogés avant le vote, vu que cela ne semble pas être une exigence du gouvernement bernois.

"La deuxième votation à Moutier ne dépend pas de ces deux articles. Mais pour clore définitivement la Question jurassienne, il faut un signal fort de la part du canton et de la République du Jura, et donc supprimer des deux articles", estime Christoph Ammann, président du gouvernement bernois.

Consensus sur un nouveau vote

Il y a actuellement un consensus sur la nécessité d'organiser un nouveau vote, n'en déplaise à Moutier Résiste, qui ne cache pas qu'elle fera recours si nécessaire, et même avant le vote si elle en juge les conditions trop problématiques.

Les chances de Moutier Résiste de faire pression sur les décideurs sont plutôt maigres, puisque les modalités du nouveau vote seront décidées entre les deux cantons et la Confédération. Mais Moutier Résiste affirme représenter ces nombreux pro-Bernois silencieux, et compter plus de 700 membres et sympathisants

 Alain Arnaud/kkub

Publié le 14 février 2020 à 14:41 - Modifié le 14 février 2020 à 17:45