Publié le 17 août 2019 à 17:46

"Bouffon", farce médiévale bilingue jouée à Nidau jusqu'à mi-septembre

"Bouffon" met en scène un royaume loufoque en forme de bêtisier du monde.
"Bouffon", farce médiévale bilingue jouée à Nidau jusqu'à mi-septembre Le 12h30 / 2 min. / le 17 août 2019
Farce jouée à Nidau (BE), "Bouffon" emmène le public au sein d'un royaume chimérique. Ce spectacle médiéval, pourtant très actuel, met en scène les vanités du monde tout en exploitant le bilinguisme de la région de Bienne.

Le pouvoir, la passion, la guerre, la trahison, la jalousie et la mort: Thierry Luterbacher a écrit cette pièce, qui met en scène un royaume loufoque en forme de bêtisier du monde, il y a plus de 40 ans. "Ce qui m'a tout de suite enthousiasmé, c'est de faire de cette farce médiévale une espèce de trait d'union avec l'actualité brûlante en 1975, et après quand on a travaillé avec le metteur en scène Philippe Boë, avec aujourd'hui", explique-t-il samedi dans le 12h30.

Le bilinguisme comme "marque de fabrique"

Mais ce qui a changé dans cette version 2019, c’est la langue - ou les langues - pour coller à la réalité biennoise. "La particularité c'est le multilinguisme, c'est une sorte de marque de fabrique", souligne Pascale Güdel qui tient le rôle de la bouffonne. "Ce n'est pas la première fois que l'on voit des spectacles bilingues ici. Tout le monde sait un petit peu les deux langues, ça permet de mettre les communautés ensemble."

Le spectacle reste surtout accessible à tous, quelle que soit leur langue. "On s'identifie très vite aux personnes sur scène, qui sont des archétypes comme le chevalier, la princesse, la reine...", souligne le metteur en scène Philippe Boë. "Je pense que, même si on ne comprend rien du tout, on suit quand même l'histoire."

La farce médiévale "Bouffon" est jouée jusqu'au 14 septembre dans le parc du château de Nidau, à côté de Bienne.

Alain Arnaud/oang

Publié le 17 août 2019 à 17:46