Modifié

Il n'y a plus de truites dans la Singine et la rivière ne sera pas repeuplée

Les eaux de la Singine sont désormais trop chaudes pour les truites en été. [Benjamin Gimmel - CC- BY-SA]
Il n'y a plus de truites dans la Singine et la rivière ne sera pas repeuplée / Le Journal horaire / 60 sec. / le 21 juillet 2019
Les salmonidés sont victimes des températures trop élevées de la Singine, mais aussi d'un parasite qui les tue. Le canton de Berne renonce à repeupler cet affluent de la Sarine.

Pour la première fois cette année, l'inspection de la pêche du canton de Berne ne lâchera plus d'alevins de truite dans la Singine, a fait savoir samedi le quotidien Der Bund.

La rivière, qui coule entre les cantons de Fribourg et de Berne, a pourtant longtemps été considérée comme un paradis pour les truites. Mais les temps changent, et surtout le climat: les truites adorent les eaux jusqu'à 18 degrés et survivent généralement jusqu'à 23 degrés. Mais au-delà, la situation devient critique. Or c'est le cas depuis plusieurs années, avec des canicules qui se succèdent.

Un parasite ravageur

A cela s'ajoute un parasite qui prolifère dès 15 degrés et s'attaque aux reins des poissons, entraînant leur perte. Le taux de mortalité est de 90%, selon l'inspecteur de la pêche.

De manière générale en Suisse, les prises de truites ont chuté de 60% depuis les années 1980. Dorénavant, pour en trouver, il faut aller beaucoup plus haut, en montagne, plus près de la fraîcheur des glaciers.

Alain Arnaud/oang

Publié Modifié