Modifié le 12 mars 2019 à 12:22

Les habitants de Court (BE) disent non à un projet de parc éolien

Les citoyens de Court (BE) ont estimé que les éoliennes seraient trop nuisibles pour la commune.
Le projet de parc éolien dans le Jura bernois est abandonné Le Journal horaire / 26 sec. / le 12 mars 2019
Le projet de parc éolien de Montoz-Pré Richard, dans le Jura bernois, est abandonné. Lundi, les citoyens de Court ont rejeté à 70% le plan de quartier qui équivalait au permis de construire pour sept turbines.

Installer sept éoliennes d'une hauteur maximale de 180 mètres, c'est trop de nuisances pour les citoyens de Court, dans le canton de Berne. Le plan de quartier a été largement refusé par 222 voix contre 93 lors d'un vote à bulletins secrets, une participation record. Porté par Energie Service Bienne, le projet estimé entre 40 et 50 millions de francs bénéficiait du soutien des autorités communales.

"La voix de la raison l'a emporté dans la commune de Court", écrit mardi "Paysage Libre BEJUNE". Pour cette association de l'Arc jurassien, l'issue du vote de l'assemblée municipale témoigne "clairement du refus de la population de sacrifier son cadre de vie pour une énergie aléatoire au rendement dérisoire".

Protection du paysage invoquée

Réunis au sein du groupement "Montoz Libre", les opposants du projet jugeaient aussi l'impact visuel trop important pour le village. D'autre part, ils estiment qu'il faut privilégier la diminution de la consommation d'énergie et recourir à la force solaire.

En novembre dernier, trois ONG avaient par ailleurs déposé une opposition contre ce parc éolien. Son implantation près des boisements aurait été problématique pour plusieurs espèces d'oiseaux menacées à l'échelle nationale.

>> Lire aussi: Trois ONG font opposition contre le parc éolien de Montoz-Pré Richard (BE)

ats/ani

Publié le 12 mars 2019 à 12:21 - Modifié le 12 mars 2019 à 12:22