Modifié le 05 mars 2019 à 16:55

Le Bureau cantonal bernois de l'égalité hommes-femmes sera maintenu

Manifestation à Berne pour l'égalité hommes-femmes
Le Bureau cantonal bernois de l'égalité hommes-femmes sera maintenu Le Journal horaire / 0 min. / le 05 mars 2019
Le Grand Conseil bernois ne veut pas supprimer le Bureau cantonal de l'égalité. Il a rejeté mardi par 110 voix contre 28 et 16 abstentions une motion de l'UDC et de l'UDF estimant qu'il n'était plus nécessaire de maintenir cette institution.

Emmenés par la députée UDC Sandra Schneider, les motionnaires ont affirmé qu'un tel bureau n'avait plus lieu d'être. "L'égalité entre la femme et l'homme est aujourd'hui garantie par la Constitution et la loi", ont-ils expliqué, ajoutant que l'égalité faisait désormais partie de la vie quotidienne.

De plus, a ajouté Sandra Schneider à la tribune, il existe déjà un Bureau fédéral de l'égalité et de nombreuses associations privées oeuvrent dans ce domaine.

"Inégalités salariales encore crasses"

"Les inégalités salariales sont encore crasses dans ce pays, dans ce canton", a souligné de son côté l'élu PDC Mohamed Hamdaoui. Pour le député biennois, un bureau de l'égalité est absolument indispensable et a tout son sens. Cette institution est aujourd'hui dotée de 2,1 postes de travail équivalents plein temps.

Pour le Conseil-exécutif, des actions doivent toujours être menées pour promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes. A ses yeux, des entraves existent toujours en matière de choix de la profession et de la formation ou de conciliation du travail et de la famille. En outre, les inégalités salariales n'ont pas disparu.

Lors du vote, les députés de l'UDC n'ont pas tous soutenu cette motion émanant de leurs rangs.

ats/vic

Publié le 05 mars 2019 à 15:51 - Modifié le 05 mars 2019 à 16:55