Modifié le 27 novembre 2018 à 17:39

Trois ONG font opposition contre le parc éolien de Montoz-Pré Richard (BE)

Dans le Jura bernois, un projet de parc éolien doit affronter plusieurs oppositions.
Dans le Jura bernois, un projet de parc éolien doit affronter plusieurs oppositions. 12h45 / 17 sec. / le 27 novembre 2018
Trois ONG suisses s'opposent au projet de parc éolien de Montoz-Pré Richard, sur la commune bernoise de Court. Elles relèvent notamment des atteintes importantes à plusieurs espèces menacées.

Pour les ONG Birdlife suisse, la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage (FP) et Helvetia Nostra, ce projet de parc éolien de Montoz-Pré Richard "n'est pas compatible avec la législation et aurait dû être remis en question déjà au niveau de la planification éolienne directrice du canton de Berne et du Jura bernois". Le projet n'a pas non plus été coordonné avec le parc adjacent de la montagne de Granges, dans le canton de Soleure.

Elles ont par conséquent déposé un opposition conjointe auprès de la commune de Court, ont-elles fait savoir par communiqué.

Faune et paysage menacés

L'implantation de ce parc est jugée particulièrement problématique pour plusieurs espèces d'oiseaux très menacées à l'échelle nationale, comme le Grand tétras, la bécasse des bois et l'alouette lulu.

L'implantation des sept turbines est prévue à faible distance des boisements, ce qui amplifie les risques de collisions pour les oiseaux et les chiroptères et porterait également de lourdes atteintes au paysage.

jzim

Publié le 27 novembre 2018 à 14:01 - Modifié le 27 novembre 2018 à 17:39