Modifié le 12 septembre 2018 à 12:52

Natalie Rickli a été désignée candidate UDC pour le Conseil d'Etat zurichois

La conseillère nationale zurichoise Natalie Rickli.
Natalie Rickli défendra le second siège de l'UDC au gouvernement zurichois Le 12h30 / 2 min. / le 12 septembre 2018
Natalie Rickli tentera de défendre le second siège de l'UDC au gouvernement zurichois lors des élections cantonales de mars prochain. Les délégués de la section cantonale ont désigné mardi soir la conseillère nationale.

Membre de la Chambre du peuple depuis 2007, Natalie Rickli, 41 ans, a reçu 244 voix contre 53 à son adversaire du soir, le député au Grand Conseil Christian Lucek, 53 ans.

Militaire de carrière, ce dernier a été mis en cause mardi dans les médias zurichois. Il est accusé d'avoir écrit aux délégués du parti pour démonter la candidature de la conseillère nationale afin d'empêcher notamment l'élection d'une quatrième femme au Conseil d'Etat.

Tenante de la ligne populiste du parti

Natalie Rickli est une tenante de la ligne populiste du parti. Opposée au monopole de service public de la SSR, elle a notamment fait campagne pour l'initiative demandant la suppression de la redevance radio-TV, rejetée par le peuple le 4 mars dernier.

Natalie Rickli figurera sur le ticket de l'UDC avec le sortant Ernst Stocker. Elle entend succéder à Markus Knägi (UDC). Le ministre des Infrastructures, âgé de 64 ans, ne se représentera pas l'an prochain pour un quatrième mandat de quatre ans.

ats/lgr

Publié le 11 septembre 2018 à 22:33 - Modifié le 12 septembre 2018 à 12:52