Modifié le 14 juin 2018 à 12:47

CarPostal aurait faussé la concurrence dans le trafic local au Tessin

CarPostal aurait faussé la concurrence dans les dessertes locales au Tessin.
CarPostal aurait faussé la concurrence dans les dessertes locales au Tessin. [Peter Schneider - Keystone]
CarPostal est soupçonné d'avoir soutenu le trafic local des voyageurs au Tessin par des subventions croisées illégales. Cette distorsion de la concurrence pourrait avoir permis à l'entreprise d'éliminer des concurrents.

Selon le rapport d'enquête sur l'affaire CarPostal, près de 2,3 millions de francs ont été versés entre 2007 et 2015 depuis le trafic régional tessinois subventionné vers le trafic local.

"S'il n'existe pas d'explications valables pour ces opérations, ce que nous n'avons pas pu vérifier, le trafic local au Tessin a été subventionné par le trafic des personnes régional", écrit l'étude d'avocats Kellerhals Carrard dans son rapport d'enquête.

>> Lire aussi: L'affaire CarPostal, des irrégularités pour plus de 90 millions de francs

La porte-parole de la Poste Lea Werheimer a confirmé jeudi à la radio alémanique SRF que le conseil d'administration de La Poste a signalé ces soupçons à l'Office fédéral de la police (Fedpol). Celui-ci est chargé de mener l'enquête pénale administrative dans l'affaire CarPostal.

ats/ebz

Publié le 14 juin 2018 à 12:23 - Modifié le 14 juin 2018 à 12:47