Modifié le 04 mars 2018 à 16:57

Bernois et Zurichois votent la confiance à leurs autorités scolaires

Les cantons de Berne et de Zurich ont voté la confiance en leurs autorités scolaires.
Les cantons de Berne et de Zurich ont voté la confiance en leurs autorités scolaires. [Anthony Anex - Keystone]
Les opposants au plan d'études scolaires alémanique ont été désavoués dimanche par des scrutins cantonaux à Berne et à Zurich. Deux initiatives demandaient que ce plan soit débattu au Grand Conseil.

Les Bernois ne veulent pas que le plan d'études appliqué dans la partie germanophone du canton soit débattu au Grand Conseil. A plus de 75% des votants, ils veulent que l'élaboration de ce document reste confiée à la Direction de l'instruction publique.

L'initiative populaire "Pour un débat démocratique - Votons sur les plans d'études" a été rejetée dimanche, et la participation s'est élevée à 49,8%. Le texte demandait que la compétence d'édicter les plans d'études de l'école obligatoire revienne aux députés, ou au peuple en cas de référendum.

Dans le canton de Zurich aussi

Les citoyens du canton de Zurich ont aussi balayé, par 76,41%, une initiative qui voulait que le "Lehrplan 21" soit soumis au Parlement ainsi qu'au référendum facultatif.

Le comité d'initiative issu des milieux de droite bourgeoise et conservatrice, emmené par l'UDC, exigeait davantage de droit de parole et voulait empêcher l'introduction du "Lehrplan 21" à la prochaine rentrée scolaire.

Le taux de participation s'est élevé à 52,9%.

ats/jvia

Publié le 04 mars 2018 à 16:14 - Modifié le 04 mars 2018 à 16:57