Modifié

Le romanche fête ses 80 ans en tant que langue nationale

Le journal romanche La Quotidiana existe depuis 1997. [Gian Ehrenzeller - Keystone]
Le journal romanche La Quotidiana existe depuis 1997. [Gian Ehrenzeller - Keystone]
Le romanche fête lundi les 80 ans d'accession au statut de langue nationale. L'organisation "Lia Rumantscha" aimerait à cette occasion que la Suisse entière soit reconnue comme territoire abritant cette langue.

Le romanche est devenu langue nationale en 1938, quand 92% des Suisses l'ont reconnue comme telle en votation populaire.

Le rétho-romanche est aujourd'hui la langue usuelle de près de 60'000 personnes, avec au moins un tiers de cette population qui vit au-dehors de la traditionnelle zone de diffusion de la langue.

>> Ecouter l'entretien de Chasper Pult, ancien président de la Lia Rumantscha dans la Matinale de la Première:

Chasper Pult. [RTR]RTR
L'invité-e de Romain Clivaz - Chasper Pult, ancien président de la Lia Rumantscha / La Matinale / 9 min. / le 19 février 2018

Une offre scolaire en romanche

Pour le président de "Lia Rumantscha", Johannes Flury, la Suisse entière doit donc être vue comme territoire abritant la quatrième langue nationale. Il devrait être possible, dans les différentes agglomérations, que des enfants ayant grandi avec le romanche reçoivent une formation correspondante.

Concrètement, la ligue pour le romanche demande davantage de moyens financiers de la part de la Confédération, afin de créer des offres permettant à la population rétho-romanche de soigner sa langue et d'en assurer la transmission à l'intérieur de la diaspora.

Du canton des Grisons, la ligue attend qu'il accorde une plus grande priorité à la protection des langues minoritaires.

ats/mh

Publié Modifié