Modifié

Le conseiller national Tim Guldimann (PS/ZH) quitte ses fonctions politiques

Tim Guldimann a notamment été émissaire de l'OSCE en Ukraine. [Peter Schneider - Keystone]
Interview de Tim Guldimann (PS/ZH) après l'annonce de son retrait du National / Le 12h30 / 2 min. / le 19 février 2018
Le conseiller national Tim Guldimann (PS/ZH) mettra fin à son mandat parlementaire après la session de printemps. L'ancien ambassadeur, résident à Berlin, a annoncé vouloir se consacrer davantage à sa famille.

"Il est difficile de vivre quelque part et de faire de la politique ailleurs", a expliqué dimanche dans un communiqué Tim Guldimann, qui vit avec sa famille à Berlin. "Pour palier la distance, j'ai dû passer beaucoup plus de temps dans le canton de Zurich."

Cet éloignement ne lui permet plus aujourd'hui d'exercer avec satisfaction ni son mandat politique, ni son rôle de père. "La question de l'égalité était centrale dans mon programme politique. Or, l'égalité ne peut être atteinte que si les hommes aussi redéfinissent leur rôle au sein de la famille, du travail et de la société", a expliqué ce père de deux enfants.

Premier Suisse de l'étranger à Berne

"Ma femme (active comme journaliste, ndlr.) m'a épaulé pour ma carrière diplomatique. Pourquoi ne pas inverser les rôles maintenant?", a-t-il ajouté.

Tim Guldimann, élu en 2015, est le premier Suisse de l'étranger à siéger à Berne. Il sera remplacé au Conseil national par Fabian Molina, ancien chef de la Jeunesse socialiste.

kkub

Publié Modifié