Modifié le 22 août 2017 à 09:17

Le Tessin voit son plus grand glacier, le Basòdino, disparaître

Le glaciologue Giovanni Kappenberger mesure chaque année le niveau de la glace du Monte Basòdino.
Disparition du plus grand glacier tessinois: interview d'Amédée Zryd, glaciologue Le Journal du matin / 1 min. / le 22 août 2017
Une fois de plus, le glacier du Basòdino, le plus grand du Tessin, a souffert cet été. D'ici 20 ans, il n'en restera rien, selon le glaciologue Giovanni Kappenberger, qui y effectue des mesures depuis un quart de siècle.

La chaleur du mois de juin a fait fondre la couche de neige protectrice, a expliqué Giovanni Kappenberger. Lorsque la glace est exposée au soleil aussi tôt dans la saison, la période de fonte est d'autant plus longue.

Depuis 25 ans, cet ancien collaborateur de MétéoSuisse suit l'évolution du glacier. Chaque automne, avant la nouvelle neige, le retraité y fore des trous de trois mètres pour planter des barres qui lui permettront de mesurer le niveau de la glace.

Oeuvre de pionnier

Depuis le début de ses mesures, le bilan du glacier du Basòdino est presque toujours négatif. Ces dix dernières années, la couche de glace est passée de 30 mètres à 20 mètres. Il va disparaître, "tout comme pratiquement tous les glaciers de petite taille au cours des prochaines décennies", selon Giovanni Kappenberger.

Lorsqu'il a commencé ses mesures, il n'y avait pas encore au Tessin de suivi global d'un glacier. Giovanni Kappenberger a appris la méthode lors de séjours dans l'Arctique pendant ses études à l'EPFZ.

ats/prz

Publié le 21 août 2017 à 11:33 - Modifié le 22 août 2017 à 09:17

Le glacier du Basòdino, situé dans les Alpes lépontines