Modifié le 06 août 2017 à 17:14

Un tambour militaire argovien amendé pour une erreur lors d'un concert

Tambours militaires pendant une répétition à Aarau.
Un jeune tambour militaire argovien amendé pour une erreur de tempo Le 12h30 / 1 min. / le 06 août 2017
Un soldat argovien a reçu une amende de 500 francs pour un coup de cymbale mal placé lors d'un concert de la fanfare militaire à Lanquart (GR). La peine a été réduite, mais sa mésaventure est devenue virale.

Lors du concert de la fanfare militaire du 21 juin dernier, le soldat Christian C. manque un coup de cymbale. Il s’en rend compte et le répète une mesure plus tard.

Dans un premier temps, le tambour militaire de 24 ans, alors en cours de répétition, écope de 500 francs d’amende. La raison? Son erreur mène à une dénaturation de la marche militaire, selon l'acte de sanction qu'il reçoit de l'armée suisse. Puis son commandant intercède en sa faveur et l'amende est réduite à 150 francs.

Il s’agit pourtant bien d’une légère violation des devoirs de service, selon l’article 72, alinéa 3, du code pénal militaire, qui dit clairement que  l'infraction sera punie disciplinairement si elle est de peu de gravité.

Appel aux dons

Sa mésaventure a été révélée vendredi dans une vidéo devenue virale sur Facebook et reprise par l'Aargauer Zeitung. Le colocataire du soldat, le musicien argovien Nico Breuninger, y prend fait et cause pour le malheureux percussionniste.

Il y raconte toute l'histoire, et estime que 150 francs est une somme élevée pour un petit canard, surtout pour un étudiant. Il lance un appel aux dons et promet qu'en remerciement, il offrira un concert à Aarau, devant la caserne. Au programme: la marche incriminée, avec le mauvais coup de cymbale. Il précise que plusieurs tambours et trompettes militaires ont d'ores et déjà promis qu'ils seraient de la partie.

Alain Arnaud/jvia

Publié le 06 août 2017 à 17:12 - Modifié le 06 août 2017 à 17:14