Modifié le 19 juillet 2017 à 14:28

Bâle va rouvrir son puits de géothermie profonde pour éviter les séismes

Le trou de forage avait entraîné un séisme en 2006.
Bâle va rouvrir son trou de géothermie profonde pour éviter les séismes Le 12h30 / 1 min. / le 19 juillet 2017
Les autorités de Bâle-Ville ont présenté mercredi le programme de réouverture du trou de forage de l’ancien projet de géothermie profonde. Il s'agit de limiter les risques sismiques.

L'expérience avait été abandonnée suite au séisme provoqué en 2006, mais les autorités veulent aujourd'hui rouvrir le puits pour faire baisser la pression.

Insufflée à l'époque à 5 km sous terre, celle-ci est toujours là et augmente: entre la fin 2016 et le début de cette année, le service sismologique suisse a observé 6 micro-tremblements de terre à Bâle et l’activité sismologique ne cesse d’augmenter depuis 2011, date de la fermeture définitive du puits de forage.

Nécessité de libérer eau et pression

Les autorités bâloises ont donc pris la décision de rouvrir le trou - de manière contrôlée et progressive - pour éviter qu’un séisme plus important ne se produise. Celui de 2006 avait atteint une magnitude de 3,4 et avait entraîné l’abandon de l’ambitieux projet, qui prévoyait d’alimenter jusqu’à 10'000 ménages en électricité.

Les services industriels bâlois, propriétaires du site, ont donc procédé début juillet à une première ouverture, durant six heures pour libérer 20 m3 d’eau et un demi bar de pression. L’opération se poursuivra durant une dizaine de semaines, après quoi le puits restera ouvert et surveillé durant de nombreuses années.

Ce trou est décidément bien encombrant pour la région de Bâle, mais tout danger est écarté à en croire les autorités. Et les sondes qui l’équipent toujours, par près de 5 km de fond, sont absolument uniques en Europe. Elles fournissent de précieux renseignements sur l’activité sismique de la région, utiles également pour les projets de géothermie profonde dans les régions moins exposées que celle de Bâle.

Alain Arnaud/oang

Publié le 19 juillet 2017 à 12:41 - Modifié le 19 juillet 2017 à 14:28