Modifié le 20 octobre 2016 à 08:24

Les citoyens d'Obwald voteront pour supprimer l'impôt sur les successions

Obwald veut rester attractif dans la compétition fiscale que se livrent les cantons de Suisse centrale.
Les citoyens d'Obwald voteront pour supprimer l'impôt sur les successions Le Journal du matin / 1 min. / le 20 octobre 2016
Le demi-canton d'Obwald propose de supprimer l'impôt sur les successions et les donations. Les citoyens se prononcent le 27 novembre prochain sur cette révision de la loi fiscale cantonale.

Le gouvernement a présenté mercredi ses arguments. Il veut rester attractif dans la compétition fiscale que se livrent les cantons de Suisse centrale.

A l'exception de Schwyz, tous les cantons suisses perçoivent un impôt sur les successions et les donations. Les régimes et les conditions diffèrent d'un canton à l'autre. Certains cantons sont ainsi plus cléments que d'autres vis-à-vis des héritiers.

Manque à gagner d'un million par année

A Obwald, le manque à gagner s'élèverait à un million de francs par année, selon le gouvernement qui espère compenser cette perte en attirant de nouveaux contribuables fortunés.

La gauche a vivement critiqué la suppression de cet impôt lors des débats au législatif, estimant qu'il était illogique de faire des cadeaux fiscaux d'un côté et d'imposer des mesures d'austérité de l'autre. La droite a pour sa part rappelé la réalité de la compétition fiscale en Suisse centrale.

Vers un oui le 27 novembre

Fin novembre, les Obwaldiens devraient accepter la suppression de cet impôt, eux qui avait déjà dit non à plus de 80%, en 2015, à l’instauration d'un nouvel impôt fédéral sur les successions pour renflouer l'AVS. Le texte avait été balayé également au niveau fédéral.

Rouven Gueissaz/kkub

Publié le 20 octobre 2016 à 07:00 - Modifié le 20 octobre 2016 à 08:24