Modifié

Une soirée rock d'extrême droite attire 5000 personnes à Unterwasser (SG)

Les organisateurs de l'événement d'Unterwasser seraient issus du mouvement néo-nazi international Blood & Honour. (image d'illustration) [Keystone]
Les organisateurs de l'événement d'Unterwasser seraient issus du mouvement néo-nazi international Blood & Honour. (image d'illustration) [Keystone]
Près de 5000 personnes ont afflué samedi soir dans la petite commune d'Unterwasser, dans le canton de Saint-Gall, pour assister à un concert de groupes affichés d'extrême droite.

La manifestation était autorisée et les organisateurs ont respecté toutes les conditions.

La norme pénale antiracisme n'a apparemment pas été enfreinte. Dimanche à la mi-journée, la police saint-galloise n'avait en tout cas pas connaissance de plainte dans ce sens.

"Rocktoberfest"

Baptisée "Rocktoberfest", la manifestation s'est déroulée dans une halle de tennis. Le porte-parole de la police cantonale a confirmé l'information rendue publique dimanche dans un communiqué du mouvement antifa.

D'après le mouvement antifasciste, les groupes étaient avant tout allemands (Stahlgewitter, Frontalkraft ou Exzess), mais aussi suisse (Amok).

Mouvement néonazi international

Avec des titres comme "Germania über alles", le groupe Stahlgewitter a récemment été interdit en Allemagne, selon antifa. Toujours d'après ce mouvement, les organisateurs de l'événement d'Unterwasser sont issus du mouvement néonazi international Blood & Honour. En est notamment membre le chanteur d'Amok, déjà condamné pour menaces, discrimination raciale et port d'arme.

ats/kkub

Publié Modifié

La commune d'Unterwasser, dans le canton de St-Gall