Modifié le 01 septembre 2016 à 21:10

Une élue PS tessinoise accusée d'avoir aidé des migrants à entrer en Suisse

Une députée tessinoise a été arrêtée pour avoir aidé à faire passer des migrants mineurs illégalement
Une députée tessinoise a été arrêtée pour avoir aidé à faire passer des migrants mineurs illégalement 19h30 / 1 min. / le 01 septembre 2016
La parlementaire tessinoise socialiste Lisa Bosia Mirra, 43 ans, a été arrêtée jeudi à Stabio (TI). Il lui est reproché d'avoir voulu faciliter l'entrée irrégulière en Suisse de quatre migrants.

Lisa Bosia Mirra, députée au Parlement tessinois et fondatrice de l'ONG d'aide aux migrants Firdaus, a accueilli les quatre mineurs d'origine africaine à la frontière, selon les indications de la police cantonale. Ceux-ci ont été conduits sur sol suisse par un Bernois de 53 ans au volant d'une camionnette.

Unité spéciale

Les deux Suisses ont été interpellés. On leur reproche d'avoir favorisé le passage illégal de la frontière. Dans le cadre de l'enquête, une unité spéciale de lutte contre les passeurs a été activée.

Lisa Bosia Mirra était à Chiasso (TI) mercredi pour une conférence de presse organisée par des ONG sur la situation des migrants bloqués à Côme (I). Elle a critiqué à cette occasion l'attitude des autorités suisses face aux mineurs non accompagnés qui tentent d'entrer par la frontière sud du pays.

ats/dk

Publié le 01 septembre 2016 à 13:09 - Modifié le 01 septembre 2016 à 21:10