Modifié

Ouverture en temps record du centre de renvoi des migrants au Tessin

Le nouveau centre de Rancate est un hangar dans lequel la protection civile a aménagé des dortoirs. [Samuel Golay - Ti-Press/Keystone]
Ouverture en temps record du centre de renvoi des migrants au Tessin / Le Journal du matin / 1 min. / le 25 août 2016
Le centre temporaire tessinois pour les migrants en voie de réadmission vers l’Italie va ouvrir ses portes dimanche à Rancate. Ce hangar désaffecté a été réaménagé en un temps record.

Le lieu est destiné à accueillir des migrants arrivés en Suisse, qui ne souhaitent pas déposer une demande d’asile dans notre pays et qui devront être renvoyés vers la Péninsule quelques heures plus tard.

Alors qu’à Côme, ville dans laquelle bivouaquent plusieurs centaines de migrants, le projet d’installer une cinquantaine de containers pour accueillir jusqu’à 300 migrants d’ici la mi-septembre se complique, les choses s’accélèrent en revanche sur le versant suisse à Rancate près de Mendrisio.

Séjours d'un jour au maximum

Ce hangar, dans lequel la protection civile a aménagé sept dortoirs de 20 lits chacun ainsi que trois pièces réservées aux femmes et aux enfants, sera opérationnel dès dimanche. Y seront accueillis, pour 24 heures au maximum, les migrants dits "illégaux": ceux qui ne veulent pas déposer une demande d’asile en Suisse et qui devront être réadmis en Italie.

Pour au moins trois quarts des migrants qui arrivent par la frontière sud, l’objectif n’est plus de demander la protection de la Suisse mais de traverser le pays pour rejoindre le nord de l’Europe - le plus souvent l’Allemagne. Mais en l’absence de couloir humanitaire, la Confédération renvoie les migrants vers leur pays d’arrivée: l’Italie.

Nicole della Pietra/oang

Publié Modifié