Modifié

L'agresseur du train de Salez (SG) a également succombé à ses blessures

SG: l'attaque dans le train reste inexpliquée [RTS]
SG: l'attaque dans le train reste inexpliquée / 19h30 / 1 min. / le 14 août 2016
Grièvement blessés dans l'attaque du train à Salez (SG), l'assaillant et une femme de 34 ans sont décédés dimanche à l'hôpital, a annoncé la police. Les motifs de l'agresseur restent inconnus.

Dans un état critique depuis samedi, la femme a succombé à ses blessures. L'auteur de l'agression, un Suisse de 27 ans, est également décédé à l'hôpital où il était soigné pour de graves brûlures.

Cinq autres personnes ont été blessées lors de l'attaque. Il s'agit d'un enfant de six ans, deux femmes âgées de 17 et 43 ans, un jeune homme de 17 ans et un homme de 50 ans. Ils souffrent de coupures infligées au couteau et de brûlures.

Toujours aucune explication

"A l'heure actuelle, il n'y a aucun indice montrant que cet acte est terroriste ou motivé politiquement", a affirmé la police saint-galloise. Une perquisition a été menée samedi chez le Suisse de 27 ans, habitant dans un canton voisin.

"Le terrorisme n'est pas notre piste privilégiée", a insisté le porte-parole de police Bruno Metzger, affirmant que "d'autres mobiles" sont plus probables, sans souhaiter en dire davantage.

L'assaillant aurait agi seul. Il n'est pas connu des services de police et n'a pas de casier judiciaire. Le Ministère public de Saint-Gall a ouvert une enquête pénale pour blessures corporelles et incendie intentionnel.

Attaque filmée

L'agression a été filmée par une caméra de surveillance: on y voit l'homme armé d'un couteau verser un liquide inflammable, qu'il a allumé. Les flammes ainsi que des coups de couteau ont blessé les passagers ainsi que l'agresseur.

Lorsque le détecteur de fumée s'est déclenché, le conducteur de la locomotive a arrêté le train à la gare la plus proche. "C'était une bonne décision", a commenté le porte-parole de la police. Les secours ont ainsi pu accéder aux victimes sans entraves.

Un homme, qui se trouvait sur le quai lorsque le train en feu s'est arrêté, a accouru et a tiré l'agresseur hors du train, indique la police. Ce sauveur a été intoxiqué par le gaz de la fumée.

>> Lire aussi: Les motifs de l'attaque dans le train à Salez (SG) restent mystérieux

agences/vtom

Publié Modifié

Le rôle du Ministère public

C'est le Ministère public qui définit ce qui peut et doit être communiqué aux médias, a expliqué dimanche dans Forum André Duvillard, délégué de la Confédération et des cantons au réseau national de sécurité.

André Duvillard, délégué au Réseau national de sécurité. [Laurent Gilliéron - Keystone]Laurent Gilliéron - Keystone
Quels défis pour les communicants de la police dans les situations de crise? / Forum / 6 min. / le 14 août 2016


La police st-galloise a communiqué au compte-gouttes sur cette attaque, ce qui a provoqué certaines critiques sur les réseaux sociaux.

André Duvillard rappelle que la communication est un élément complexe: il faut éviter la propagation de fausses rumeurs sans dévoiler des informations qui pourraient nuire à l'enquête.