Modifié le 15 avril 2016

Français ou anglais en primaire? Les Zurichois passeront aux urnes

La Confédération veut préciser dans la loi que l'enseignement du français commence au degré primaire.
Français ou anglais? Les initiants ne précisent pas quelle langue devrait être enseignée au primaire. [Céline Fontannaz - Keystone]
L'initiative exigeant qu'une seule langue étrangère soit enseignée à l'école primaire a officiellement abouti à Zurich. Elle a récolté plus que les 6000 signatures nécessaires.

L'annonce a été fait vendredi par le département zurichois de la Justice et de l'Intérieur.

L'initiative lancée par les enseignants zurichois ne précise pas quelle sera la langue étrangère, le français ou l'anglais, enseignée à l'école primaire. Selon les initiants, la réponse appartient aux politiques.

Pallier la perte de motivation

L'initiative propose de déplacer au secondaire l'enseignement de la deuxième langue étrangère en augmentant le nombre de leçons par semaine. Pour les enseignants, les écoliers sont dépassés par l'apprentissage de deux langues étrangères en primaire et ils perdent toute motivation.

ats/kkub

Publié le 15 avril 2016 - Modifié le 15 avril 2016

Autres initiatives cantonales

Des initiatives similaires visant à repousser l'enseignement de la deuxième langue étrangère au secondaire ont été déposées, lancées ou sont en préparation dans plusieurs cantons alémaniques.

En mars 2015, les citoyens nidwaldiens ont refusé par 67,1% une initiative de l'UDC exigeant la suppression d'une des deux langues étrangères à l'école primaire. Le texte visait le français.