Modifié le 12 mars 2015 à 08:02

Une version "light" d'Ecopop adoptée dans une commune lucernoise

La population de Hochdorf a doublé entre 1950 et l'an 2000.
Une commune adopte une version light d'Ecopop pour limiter sa croissance Le Journal du matin / 1 min. / le 12 mars 2015
Hochdorf (LU) a accepté dimanche une initiative pour limiter la croissance démographique de la commune qui rappelle singulièrement Ecopop, un texte pourtant massivement refusé en novembre dernier.

Les citoyens de Hochdorf ont décidé dimanche dernier à 54% de limiter la croissance démographique à 0,7% par an. Cela signifie que le village, qui compte 9400 habitants, ne pourra presque plus grandir.

Il pourra accueillir au grand maximum 70 nouveaux habitants par année - y compris les nouveau-nés - alors qu'ils étaient en moyenne 180 nouveaux venus par an ces cinq dernières années.

Un initiant seul face aux autorités

Hochdorf comptait 7700 habitants en l'an 2000,  9400 aujourd'hui. Ces deux dernières années, des blocs d'habitation ont été construits au détriment des terres. Alors Beat Meister a lancé presque seul son initiative contre l'avis des autorités municipales.

Ce médecin, membre de l'UDC, a réussi à convaincre la majorité de la population. Celle-ci avait pourtant dit non à Ecopop à 75% en novembre dernier.

Alain Arnaud/lgr

Publié le 12 mars 2015 à 07:16 - Modifié le 12 mars 2015 à 08:02

Déception du côté des opposants

Les opposants sont déçus, d'autant plus que la nouvelle loi cantonale sur l'aménagement du territoire limite déjà fortement les perspectives de croissance à Hochdorf.

L'initiant Beat Meister n'est pas convaincu: "si on a besoin d'une telle croissance pour pouvoir assurer les prestations de base, il y a quelque-chose qui cloche dans tout le système."