Modifié le 03 décembre 2014 à 13:45

Un mafieux calabrais arrêté en Italie vivait de l'aide sociale au Tessin

Michele Varano lors de son premier procès devant le Tribunal pénal fédéral en 2009.
Un mafieux calabrais arrêté en Italie vivait de l'aide sociale au Tessin Le 12h30 / 1 min. / le 03 décembre 2014
L’un des chefs mafieux les plus recherchés par l'Italie vient d’être arrêté par le Parquet de Gênes. Le quinquagénaire vivait depuis longtemps au Tessin, où il dépendait de l’aide sociale.

Personnage bien connu dans le village de Gandria, près de Lugano, Michele Varano y était installé depuis de nombreuses années et bénéficiait de l’aide sociale, tout en poursuivant ses activités pour le compte de plusieurs mafias dans le trafic international de cigarettes entre le Moyen-Orient, les Balkans et l’Italie. C'est en tout cas la certitude de plusieurs procureurs dans la Péninsule.

Acquitté devant le Tribunal pénal fédéral

Il avait du reste déjà comparu pour ces activités devant le Tribunal pénal fédéral en 2009, dans le cadre du procès de la mafia dite "des cigarettes", l’un des plus grands procès de l’histoire de la Haute cour pénale helvétique, qui l’avait acquitté faute de preuves.

Avec ses présumés complices de l’époque, il avait notamment été soupçonné d’avoir blanchi plus d’un milliard de dollars de fonds illicites pour le compte de la Camorra napolitaine et de la Sacra Corona Unita des Pouilles, et d’en avoir tiré un enrichissement personnel.

Figurant parmi les dix criminels les plus recherchés en Italie depuis le début des années 2000, Michele Varano s’est rendu lundi à la police de Gênes. Il savait que le Tessin était sur le point de lui retirer son autorisation de séjour en raison d’une précédente condamnation en Italie.

Nicole della Pietra/oang

Publié le 03 décembre 2014 à 12:43 - Modifié le 03 décembre 2014 à 13:45