Modifié

La publicité pour l'alcool restera autorisée dans les stades zurichois

Les Zurichois ont voté dimanche sur une initiative visant à interdire la publicité pour l'alcool sur les places de sport. [Keystone]
Les Zurichois ont voté dimanche sur une initiative visant à interdire la publicité pour l'alcool sur les places de sport. [Keystone]
La publicité pour l'alcool reste autorisée à Zurich dimanche, le dialecte aura le monopole à l'école maternelle en Suisse alémanique et le système de bourses d'études est entièrement revu à Lucerne.

La publicité pour les boissons alcoolisées restera autorisée lors de manifestations sportives en terres zurichoises. Les citoyens du canton ont balayé dimanche une initiative de la Croix-Bleue exigeant son interdiction. Seule l'UDF soutenait le texte.

Les votants ont refusé à 62,17% d'interdire la publicité pour l'alcool pour toutes les manifestations sportives organisées dans le canton de Zurich. Le taux de participation a atteint 55,4%.

Pas de dispense de l'impôt ecclésiastique

Les autorités estimaient l'initiative disproportionnée par rapport à l'effet préventif limité qu'elle aurait entraîné. Une telle interdiction aurait en outre menacé la mise sur pied de manifestations sportives d'envergure. Les initiants plaidaient le "bon sens", l'alcool n'ayant pas sa place dans le sport.

Les Zurichois ont en outre nettement refusé, à 71,83%, de dispenser les entreprises de l'impôt ecclésiastique, comme le réclamait une initiative des Jeunes libéraux-radicaux.

Tous les résultats des élections cantonales alémaniques ici: Le PBD maintient ses deux sièges à l'Exécutif grison

jgal avec agences

Publié Modifié

Argovie: oui au dialecte en maternelle

L'enseignement du "Hochdeutsch" sera supprimé dans les classes d'école enfantine argoviennes au profit du suisse-allemand. Les citoyens du canton ont approuvé à 55,1% dimanche une initiative des Démocrates suisses en ce sens. Les Zurichois ont adopté une initiative similaire il y a trois ans.

Les Lucernois ont rejeté en septembre dernier une initiative des jeunes UDC, préférant un contre-projet qui fixe le cadre de la cohabitation entre le suisse-allemand et "Hochdeutsch". A Glaris, la Landsgemeinde a elle aussi refusé il y a un an une proposition donnant le monopole au dialecte. En terres soleuroises, une initiative de ce type n'a pas réuni suffisamment de signatures.

Les autres sujets en bref

Schaffhouse: Les amoureux de chutes du Rhin ont triomphé dimanche. Près de 58,7% des électeurs ont refusé de mettre à l'étude un rehaussement de la retenue d'eau du fleuve en amont des chutes. Il s'agit d'une défaite pour l'énergie hydraulique dans le canton.

Saint-Gall: Le soutien aux énergies renouvelables sera augmenté de trois millions de francs par an en terres st-galloises. Les citoyens du canton ont approuvé à 70,1% une proposition de leurs autorités. Cette aide passera ainsi à 5,4 millions. Le texte constituait un contre-projet à une initiative socialiste plus généreuse et qui a été rejetée à 69,4%.

Soleure: Les citoyens du canton ont accepté à 55,22% de "dégrader" le Jeûne fédéral au rang de jour férié mineur, ce qu'ils avaient pourtant rejeté le même objet en 2005. Le canton est en outre devenu dimanche le 20e canton à adhérer au concordat renforcé sur les hooligans.

Lucerne bouleverse ses bourses d'études

Les Lucernois ont accepté à plus de 70% la réforme des bourses d'études qui réduit le nombre de bénéficiaires et augmente la somme versée. Des sociétés privées pourront en outre octroyer des prêts aux étudiants ne remplissant pas les critères requis par le canton.

Jeunes socialistes, Jeunes Verts, Verts et syndicats avaient déposé le référendum contre la réforme. Ils s'opposaient à la semi-privatisation du système et à la réduction du nombre de bénéficiaires, alors même que le canton de Lucerne fait partie des cantons les moins généreux en la matière.