Modifié

La ville de Zurich se montre satisfaite des débuts des "sexbox"

Un premier bilan représentatif des "sexbox" pourra être tiré dans trois mois. [Steffen Schmidt - Keystone]
Un premier bilan représentatif des "sexbox" pourra être tiré dans trois mois. [Steffen Schmidt - Keystone]
Les autorités zurichoises tirent un bilan positif suite à la première nuit d'ouverture des "sexbox". Plus de trente prostituées ont offert leurs services dans cet espace spécialement aménagé pour mieux canaliser la prostitution.

Au terme de la première nuit d'ouverture des "sexbox", les autorités de la ville de Zurich se montrent satisfaites. Une trentaine de prostituées ont offert leurs services dans l'aire aménagée dans une ancienne zone industrielle à l'ouest de la ville.

Les clients étaient également au rendez-vous, malgré un début de soirée très calme. Lire: Les "principales intéressées" absentes de l'ouverture du drive-in du sexe à Zurich

Il faudra toutefois attendre trois mois avant de pouvoir tirer un bilan représentatif, a indiqué mardi un porte-parole du département des affaires sociales zurichois.

Discrétion nécessaire

Une grande discrétion est nécessaire dans le domaine. Il est donc important que l'attention médiatique autour de la nouvelle zone se tasse.

Les "sexbox" remplacent la zone de prostitution du Sihlquai, au centre-ville, interdite depuis lundi aux prostituées. Les riverains n'ont pas constaté d'incident particulier.

ats/aduc

Publié Modifié