Modifié le 06 juin 2013 à 11:04

Accord pour le centre national d'accueil de requérants d'asile en Argovie

Après les militaires, la place d'armes de Bremgarten (AG) accueillera des requérants d'asile.
Après les militaires, la place d'armes de Bremgarten (AG) accueillera des requérants d'asile. [Ennio Leanza - ]
Dès le 5 août et pour une durée de trois ans, Bremgarten, dans le canton d'Argovie, accueillera un centre national pour requérants d'asile sur sa place d'arme transformée.

Le centre national pour requérants d'asile à Bremgarten (AG) sera opérationnel dès le 5 août. L'Office fédéral des migrations (ODM) et les autorités de la ville ont trouvé un accord, ont indiqué mercredi soir des représentants des deux parties lors d'une séance d'information suivie par 400 personnes.

Le centre accueillera au maximum 150 requérants. Cela représente le nombre de personnes qui demandent l'asile en Suisse en deux jours, a indiqué Urs von Daeniken, responsable de projet pour les hébergement fédéraux auprès de l'ODM.

20 à 25 requérants au début

L'ouverture est prévue le 5 août. Le centre fermera dans trois ans.

Dans une première phase, il sera occupé par 20 à 25 requérants, puis en moyenne par 120 personnes, a précisé Urs von Daeniken. Les requérants resteront en moyenne quatre à six semaines.

ats/pb

Publié le 06 juin 2013 à 10:18 - Modifié le 06 juin 2013 à 11:04

Des conditions de sécurité strictes

La sécurité et la surveillance du centre seront assurées par deux sociétés. Entrées et sorties de l'établissement seront strictement contrôlées. Des zones d'exclusion ont également été définies. Le commandant ad interim de la police cantonale argovienne Urs Winzenried a aussi assuré que la présence de la police sera renforcée dans la région de Bremgarten. Les autorités communales avaient posé des conditions à l'installation du centre sur la place d'armes de Bremgarten. Plusieurs séances ont permis de préparer le projet en collaboration avec la commune, a indiqué le directeur de l'ODM Mario Gattiker.

D'autres sites militaires ont été choisis

En plus de Bremgarten, d'autres sites militaires ont été choisis pour accueillir des requérants. Il s'agit de Rüschegg (BE) et d'Alpnach (OW). D'autres ont été retenus à Medel (GR), Bedretto (TI), Airolo (TI) et les Rochats (VD). Un centre provisoire a ouvert ses portes en octobre 2012 dans des baraquements militaires à Sufers (GR).

Bremgarten