Modifié

Les promoteurs des JO 2022 dans les Grisons présentent un budget équilibré

Rainer Quenzer, Gian Gilli et Christian Gartmann réunis à Landquart pour présenter un budget équilibré. [Jakob Menolfi - Keystone]
Rainer Quenzer, Gian Gilli et Christian Gartmann réunis à Landquart pour présenter un budget équilibré. [Jakob Menolfi - Keystone]
Les promoteurs des Jeux Olympiques 2022 dans les Grisons ont revu leurs dépenses à la baisse et jugent possible d'organiser les joutes sans déficit budgétaire.

L'organisation des Jeux Olympiques dans les Grisons, à St-Moritz et Davos, en 2022 est possible sans déficit budgétaire.

C'est du moins ce qu'affirment les promoteurs du projet qui ont présenté vendredi un budget révisé et équilibré.

Equilibre des comptes

Au total, 376 millions de francs peuvent encore être économisés dont deux tiers sur les constructions provisoires, indique l'association Grisons 2022.

Jusqu'à présent, le budget prévoyait des dépenses de 2,8 milliards pour des recettes de 1,5 milliard.

ats/hof

Publié Modifié

Dans l'attente du vote des Chambres

Si les Chambres fédérales acceptent ce budget, la Confédération débloquera une garantie de déficit d'un milliard de francs environ.

Analyse des dernières éditions des JO d'hiver

Pour réaliser leur budget, les promoteurs ont analysé ceux de quatre des cinq dernières éditions des Jeux Olympiques d'hiver.

Parmi elles, seuls les Jeux de Lillehammer en 1994 présentaient un déficit.