Modifié

Un tigre grand comme 1000 terrains de football projeté sur l'Eiger

Un tigre grand comme plus de 1000 terrains de football projeté sur l'Eiger.  [FRANK SCHWARZBACH - KEYSTONE]
Un tigre grand comme plus de 1000 terrains de football projeté sur l'Eiger. [FRANK SCHWARZBACH - KEYSTONE]
Le 1er février marque le début de l'année du tigre en Chine. Pour l'occasion, l'artiste suisse Gerry Hofstetter a éclairé la face nord de l'Eiger (BE) avec un tigre géant.

La projection lumineuse est grande comme plus de 1000 terrains de football, écrit l'artiste et cinéaste dans un communiqué publié lundi.

Le jour du réveillon chinois (lire aussi encadré), Gerry Hofstetter a souhaité avec cette projection symboliser l'attachement international de la Suisse. Il s'agit également d'encourager les athlètes suisses et tous les autres sportifs en lice aux Jeux olympiques de Pékin (4 au 20 février).

"La Suisse célèbre l'année du tigre avec la plus grande œuvre d'art du monde", a-t-il écrit. Gerry Hofstetter est un habitué de ce genre de performances artistiques. Parmi ses projets les plus connus figurent les illuminations d'icebergs ou encore du Cervin.

Le Cervin illuminé avec un message de solidarité pendant la pandémie.  [Valentin Flauraud - Keystone]Le Cervin illuminé avec un message de solidarité pendant la pandémie. [Valentin Flauraud - Keystone]

>> Relire: Vidée de ses touristes, Zermatt s'offre une visibilité mondiale

vajo avec agences

Publié Modifié

Les Chinois célèbrent le Nouvel an à trois jours des Jeux olympiques

Le réveillon de l'année du Tigre a eu lieu lundi, marquant le coup d'envoi de "la Fête du printemps", la réunion familiale la plus importante de l'année en Chine, l'équivalent de Noël dans le monde chrétien.

Les débuts de l'épidémie dans la ville chinoise de Wuhan avaient gâché le Nouvel an 2020. L'an passé, le nombre de voyageurs était toujours inférieur de moitié à son niveau habituel, en raison des inquiétudes persistantes vis-à-vis du Covid-19.

Cette année, c'est l'approche des Jeux olympiques d'hiver de Pékin qui met les autorités sanitaires en alerte face à de potentiels foyers qui viendraient compliquer le bon déroulement de l'événement.

>> Lire aussi: Pékin, de 2008 à 2022, à nouveau des Jeux, mais un contexte qui s'est durci

Les tests PCR au départ et à l'arrivée sont devenus quasi-obligatoires pour voyager. Et certaines villes, contre l'avis du gouvernement, imposent même des quarantaines à l'arrivée des voyageurs. De quoi toutefois dissuader les potentiels candidats...

Voyages plus importants qu'en 2021

Mais beaucoup ne sont pas découragés. Selon la presse, le nombre de voyages est bien plus important cette année qu'en 2021. Et la gare de Shanghai était parcourue toute la semaine d'un flot quasi-ininterrompu de voyageurs.

A Pékin toutefois, le dilemme est plus difficile. En raison des JO, les autorités encouragent fortement à passer les fêtes sur place. A ceux qui partent tout de même, elles assurent cependant qu'un retour est possible avec un test PCR.

Selon Ctrip, leader en Chine de la réservation en ligne de trains, d'avions et d'hôtels, les courts séjours et les vacances à proximité de son domicile sont plébiscités cette année.

>> Ecouter le reportage de Michael Peuker, correspondant de la RTS en Chine, dans le 12h30:

Les traditionnelles festivités du Nouvel-An chinois risquent d'avoir cette année un goût amer pour de nombreux travailleurs migrants. [Maria Plotnikova - Sputnik via AFP]Maria Plotnikova - Sputnik via AFP
Les Chinois célèbrent le nouvel an à trois jours des Jeux olympiques / La Matinale / 2 min. / le 1 février 2022