Modifié

Les autorités du val Verzasca au Tessin veulent freiner l'afflux de touristes

Des touristes affluent dans le val Verzasca, le 11 août 2021. [Francesca Agosta - Keystone]
Les autorités du val Verzasca cherchent à freiner l'afflux de touristes / Le Journal de 22h30 / 1 min. / le 24 août 2021
La popularité du val Verzasca est telle que les autorités locales ont interpellé le canton du Tessin pour réclamer des contre-mesures et ainsi freiner l’afflux de visiteurs dans cette vallée.

Le val Verzasca avec ses eaux cristallines et son vieux pont de pierre à Lavertezzo a vu son nombre de visiteurs exploser. Des images qui montrent des files d’attente sur le pont ont encore circulé ces derniers jours.

Des internautes italiens avaient rebaptisé l’endroit "les Maldives de Milan" et depuis les vacanciers se pressent pour immortaliser la rivière et ses eaux turquoises sur les réseaux sociaux.

Posts sur Instagram du val Verzasca Posts sur Instagram du val Verzasca

Demande de limiter l'afflux au canton

Des agents de sécurité privés sont financés par la petite commune de Lavertezzo pour gérer les masses de touristes et le trafic. Cependant, la route est cantonale et c'est pourquoi les autorités locales ont adressé une demande au canton afin de limiter cette déferlante humaine.

Plusieurs pistes ont été évoquées pour résoudre le problème comme, par exemple, l'idée d’un péage en aval ou d’un numerus clausus, à l’image de Venise. Il faut encore vérifier si les bases juridiques existantes permettent d’introduire ces mesures.

Nicole della Pietra/aps

Publié Modifié

La commune de Lavertezzo dans le val Verzasca