Publié

La ministre zurichoise Natalie Rickli agressée sur une tournée de vaccination

Le discours de Natalie Rickli lors de l'inauguration du bus-vaccination zurichois, le 21 août 2021 à Gossau. [Walter Bieri - Keystone]
Le discours de Natalie Rickli lors de l'inauguration du bus-vaccination zurichois, le 21 août 2021 à Gossau. [Walter Bieri - Keystone]
La conseillère d'État zurichoise Natalie Rickli a été agressée samedi lors de l'inauguration du bus de vaccination à Gossau (ZH) par un homme qui l'a aspergée de jus de pomme. L'élue UDC n'a apparemment pas été blessée.

Près de 120 personnes ont été vaccinées samedi après-midi à Gossau lors du premier passage du bus de vaccination, a écrit la ministre zurichoise de la Santé Natalie Rickli (UDC) sur Twitter.

Après son discours et son encouragement à la vaccination, un Suisse de 44 ans s'est approché de la directrice de la santé et l'a aspergée avec du jus de pomme, a précisé la porte-parole de la police cantonale zurichoise à Keystone-ATS, revenant sur une information publiée par la "NZZ" et le "Tages-Anzeiger".

Une bonne vingtaine d'opposants à la vaccination étaient présents sur les lieux.

Vaccination de proximité

Les bus de vaccination vont sillonner le canton de Zurich ces prochaines semaines. Les vaccinations sont gratuites et ne nécessitent pas de rendez-vous. Les personnes qui souhaitent se faire vacciner doivent se munir de leur carte d'assurance maladie, de leur carte d'identité ou de leur passeport et de leur carte de vaccination.

>> Les précisions de Joëlle Cachin dans le 12h30 sur la campagne de vaccination zurichoise:

Une femme se fait vacciner contre le coronavirus à Zurich le 1er juillet 2021. [Gaetan Bally - Keystone]Gaetan Bally - Keystone
Le canton de Zurich met en place des centres de vaccination mobiles / Le 12h30 / 2 min. / le 21 août 2021

ats/kkub

Publié