Modifié

Le Grand Conseil tessinois s'accorde sur un congé parental de deux semaines

Le Grand Conseil tessinois a voté un congé parental de deux semaines lundi, par 43 voix pour et 37 contre. [Gaëtan Bally - Keystone]
Le Grand Conseil tessinois s'accorde sur un congé parental de deux semaines / Le Journal horaire / 23 sec. / le 25 janvier 2021
Le Grand Conseil tessinois a voté un congé parental de deux semaines lundi, par 43 voix pour et 37 contre. Ces dix jours peuvent s'ajouter aux 14 semaines du congé maternité ou aux deux du congé paternité en vigueur au niveau national.

Tout avait commencé par une initiative parlementaire du socialiste Raoul Ghisletta, qui visait à étendre la durée du congé maternité à 20 semaines. Une initiative que la commission de la santé et de la sécurité sociale avait proposé de rejeter. Mais, en décembre, le Grand Conseil tessinois n'avait pas suivi cette recommandation lors d'un vote serré (38 voix pour, 38 contre).

Lundi, le parlement cantonal a accepté un contre-projet de la minorité de ladite commission: offrir deux semaines de congé parental supplémentaires à la mère, pour atteindre 16 semaines, ou au père, pour atteindre quatre semaines.

Canton pionnier

Le Tessin devient ainsi un canton pionnier. Lors des débats, les membres de la minorité de la commission ont défendu ce compromis en évoquant, entre autres, la situation économique tendue du canton en lien avec la pandémie de coronavirus.

La solution tessinoise fait écho à la situation genevoise, où un congé maternité de 16 semaines existe depuis l'an 2000. Pour mémoire, le congé maternité de 14 semaines a été introduit au niveau fédéral en 2005. Le congé paternité de deux semaines est entré en vigueur le 1er janvier 2021, après avoir été accepté par la population suisse le 27 septembre 2020.

ats/vajo

Publié Modifié