Modifié

Le Vatican perd 300 millions d'euros et une piste mène au Tessin

La Banca della Svizzera Italiana est impliquée dans la disparition de 300 millions d'euros au Vatican. [Pablo Gianinazzi - KEYSTONE]
Le Vatican perd 300 millions d'euros et une piste mène au Tessin / Le 12h30 / 2 min. / le 7 décembre 2020
Le Vatican a perdu près de 300 millions d'euros (324 millions de francs) dans une gigantesque transaction immobilière. Et c’est au Tessin que mènent les traces des fonds destinés à ces investissements spéculatifs.

Cette affaire a pour toile de fond un énorme scandale financier qui ébranle le Vatican depuis quelque temps: des investissements spéculatifs du Secrétariat d'Etat, soit la plus haute autorité de l'Etat du Vatican, effectués à Londres dans de l’immobilier de luxe. Et une partie du capital proviendrait du Denier de Saint-Pierre, une collecte annuelle qui a lieu le 29 juin et qui soutient l'action caritative du pape.

Des fonds caritatifs pour des résidences de luxe: en Italie, l’affaire a fait scandale, sans compter que des intermédiaires financiers se seraient considérablement enrichis, dépouillant au passage le Vatican de plusieurs dizaines de millions d’euros. Rien que les frais et les commissions versés se monteraient à près de 60 millions d'euros.

Deux liens avec la place financière tessinoise

La perte de ces 300 millions d'euros a deux liens avec la place financière tessinoise. Il y a d'abord 200 millions d’euros payés par le Vatican pour une participation dans la propriété londonienne. Un pactole qui a été transféré à partir de comptes helvétiques. Il est question du Credit Suisse, banque attitrée du Vatican, et de la Banca della Svizzera Italiana (BSI), absorbée entretemps par EFG International.

Le second a trait à un financier italien de Lugano, collaborateur du Credit Suisse jusqu'en 2014, qui a été gestionnaire de fortune pour le Vatican durant 27 ans. Il y a six ans, le septuagénaire fonde une société fiduciaire à Lugano.

Aujourd’hui, les enquêteurs italiens espèrent que les comptes des banques et de la fiduciaire - qui rejettent toute implication illicite - permettront de faire la lumière sur les transactions financières de Londres.

Feu vert du Tribunal pénal fédéral

Suite à un recours, une commission rogatoire avait été bloquée devant le Tribunal pénal fédéral (TPF), mais dans une décision qui vient d’être publiée par la Chambre des recours, le TPF vient de donner son feu vert à la justice italienne.

>> Les précisions de RTSreligion sur le pouvoir de la police vaticane:

A l'automne 2018, le pape François avait promis de livrer une enquête "approfondie" sur ce prélat influent qui fut notamment évêque à New York.  [Andrew Medichini - keystone]Andrew Medichini - keystone
RTSreligion - La police financière du Vatican gagne du pouvoir / La Matinale / 2 min. / le 7 décembre 2020

Nicole Della Pietra/jpr

Publié Modifié