Modifié

Comment une société zurichoise met en valeur les talents des autistes

Une société informatique zurichoise aide les personnes souffrant d'autisme à intégrer le monde du travail. [RTS]
Une société informatique zurichoise aide les personnes souffrant d'autisme à intégrer le monde du travail. / 19h30 / 3 min. / le 9 juillet 2020
Les personnes souffrant d'autisme peinent à trouver leur place dans le monde du travail, face à des entreprises qui ne sont souvent pas adaptées à leurs besoins spécifiques. Mais une société zurichoise tente de faire évoluer les choses.

Informaticien de 26 ans, Matthias Engels a eu de la peine à s'insérer professionnellement. Après son apprentissage, il a dû abandonner son premier emploi, car il est vite débordé.

Il s'est alors tourné vers Auticon, une société informatique spécialisée dans l'acquisition de mandats pour les consultants souffrant d'autisme. Actuellement, onze d'entre eux travaillent pour cette société. "Cela nous donne une certaine sécurité qu'on n'aurait pas forcément dans une entreprise", souligne Till Kottmann, un collègue de Matthias, dans le 19h30.

Matthias Engels a ainsi été mandaté par l'assureur Swica, qui l'a chargé de corriger les erreurs d’un nouveau système de validation des factures. "Voici la dernière statistique, on voit que le système fonctionne bien mieux qu'il y a deux semaines", se félicite-t-il dans le 19h30.

"C'est exactement la qualité qu'il nous faut"

"Une des qualités de Matthias, c'est qu'il travaille de façon très concentrée", remarque le directeur des Services chez Swica Marcel Wild. "Il trouve vite les erreurs cachées dans nos énormes quantités de données, c'est exactement la qualité qu'il nous faut"

Auticon est une société purement commerciale, qui ne reçoit aucun soutient de l’Etat ou des assurances sociales. Elle a été fondée en réaction au manque de talents dont souffre la Suisse, explique son directeur Stephan Gutzwiller: "Nous permettons à nos clients - essentiellement des banques et des assureurs - d’accéder à des collaborateurs qu’ils ne pourraient pas engager autrement car ils n’ont ni le personnel pour les encadrer, ni l’expérience nécessaire".

Les informaticiens engagés par Auticon sont suivis par des coachs, comme la psychologue Kamila Fotiou, avec qui ils peuvent à tout moment parler de problèmes professionnels ou privés et tenter de trouver des solutions.

Parfois trop directs avec les clients

"Dans le entreprises, les autistes sont confrontés à deux problèmes", souligne-t-elle: "Ils n'arrivent pas à gérer le grand nombre de stimuli dans les open spaces. Et ils communiquent de façon très directe, ce qui n'est pas évident pour les clients."

La carrière de cet informaticien est désormais lancée. Et il a peu de risques de ne plus avoir de travail: les talents particuliers des autistes sont de plus en plus demandés.

Jean-Marc Heuberger/oang

Publié Modifié