Modifié le 07 mars 2020 à 10:54

Lucerne accepte d'encourager la voiture électrique mais sans excès

Lucerne est d'accord pour installer des bornes de recharge sur les grandes aires de stationnement.
Lucerne accepte d'encourager la voiture électrique mais sans excès Le Journal horaire / 1 min. / le 20 mai 2016
Les autorités de la ville de Lucerne sont d'accord pour encourager l'usage de la voiture électrique. Mais elles rejettent certaines propositions, jugées excessives, figurant dans une motion de la gauche.

La voiture électrique ne doit pas être envisagée comme la solution à tous les défis de mobilité, estime la Ville, qui l'a fait savoir vendredi dans sa réponse.

La motion, rédigée par les socialistes et les Verts, demandait que Lucerne crée des voies de circulation réservées ainsi que des places de stationnement munies de bornes de recharge pour les véhicules électriques.

Oui aux bornes de recharge

Mais l'exécutif municipal n'est d'accord d'entrer en matière que partiellement sur ces propositions, avec la création de bornes de recharge sur les grandes aires de stationnement seulement.

Aux yeux de l'exécutif lucernois, trop favoriser les véhicules électriques revient à encourager, encore et toujours, le transport individuel motorisé, au risque d'entraîner une augmentation de la circulation automobile en ville.

Les autorités soulignent aussi les points faibles du bilan écologique global de l'électrique, et notamment l'impact environnemental des batteries utilisées par ces véhicules. Elles rappellent dès lors la nécessité de continuer à encourager les autres formes de mobilité comme les déplacements à pied, en transports en commun ou à vélo.

Séverine Ambrus/oang

Publié le 07 mars 2020 à 09:42 - Modifié le 07 mars 2020 à 10:54