Modifié le 26 septembre 2019 à 10:44

Le candidat de la Lega et de l'UDC sous le feu des critiques au Tessin

Battista Ghiggia est le candidat de la Lega et de l'UDC pour le Conseil des Etats au Tessin.
Le candidat de la Lega et de l'UDC sous le feu des critiques au Tessin Le Journal horaire / 1 min. / le 26 septembre 2019
Au Tessin, le candidat vedette de la Lega et de l'UDC dans la course pour le Conseil des Etats est soupçonné d'opportunisme par ses détracteurs. Battista Ghiggia, avocat, compte au moins une employée frontalière italienne parmi ses collaborateurs.

L'affaire dite de "la secrétaire frontalière" est devenue le sujet de discussion numéro un au Tessin. Battista Ghiggia, tête d'affiche de la Lega et de l'UDC - qui font liste commune pour le Conseil des Etats - a admis il y a quelques jours employer une secrétaire frontalière au sein de son étude d'avocat.

Cet aveu fait des gorges chaudes. Etre le candidat des deux formations dont le cheval de bataille depuis des années est précisément  le combat contre la libre-circulation et la concurrence italienne sur le marché du travail indigène passe mal auprès de l'électorat.

Compétences linguistiques

Ses explications sur Facebook, justifiant son choix par les compétences linguistiques notamment, de sa collaboratrice et l'impossibilité, selon ses dires, de trouver pareil profil au Tessin, suscitent des railleries en cascade et embarrassent la Lega, qui pourrait bien voir sa chance d'entrer à la Chambre Haute lui passer sous le nez.

Nicole della Pietra/lan

Publié le 26 septembre 2019 à 09:55 - Modifié le 26 septembre 2019 à 10:44