Modifié le 08 juillet 2019 à 20:30

Une manifestation pro-climat bloque les sièges de Credit Suisse et d'UBS

Les sièges d'UBS et Credit Suisse bloqués par des manifestants pour dénoncer les actions nuisibles des banques face au climat.
Les sièges d'UBS et Credit Suisse bloqués par des manifestants pour dénoncer les actions nuisibles des banques face au climat. 19h30 / 2 min. / le 08 juillet 2019
Des manifestants en faveur de la protection du climat ont bloqué lundi matin tôt les entrées des sièges de Credit Suisse à Zurich et d'UBS à Bâle avec des sit-in. A Zurich, la police a commencé une opération d'évacuation.

La police de la ville de Zurich a confirmé une intervention au Paradeplatz. Selon les activistes, "plusieurs centaines" de personnes étaient présentes, alors que la police a compté 70 participants. Pots de fleurs et vélos ont servi de barrières devant les portes d'entrées.

Les protestataires demandent à la place financière suisse de se retirer du charbon, du pétrole et du gaz. Ils accusent les grandes banques de financer des actions nuisibles pour le climat.

banquesbloquees
L'actu en vidéo - Publié le 08 juillet 2019

UBS se défend

En 2017, Credit Suisse et UBS ont financé l'équivalent de 93,9 tonnes de CO2, soit deux fois plus que les émissions de la Suisse en an, affirme Greenpeace.

La banque UBS estime être injustement critiquée. Elle répond qu'en 2017, elle a réduit de 60% ses investissements dans les entreprises qui influencent négativement le climat.

L'action à Zurich a commencé vers 6h30, a indiqué la police municipale. Vers 9h30, celle-ci a commencé à déloger les manifestants, sans heurt. Une vingtaine d'entre eux ont été conduits au poste de police pour des vérifications avant d'être relâchés.

ats/ani

Publié le 08 juillet 2019 à 10:16 - Modifié le 08 juillet 2019 à 20:30