Publié le 18 avril 2019 à 12:58

Les Grisons se préparent à la multiplication future des feux de forêt

Un hélicoptère en intervention au-dessus d'un feu de forêt à Mesocco, dans le canton des Grisons, fin décembre 2016.
Les Grisons déploient une stratégie pour faire face aux feux de forêts Le 12h30 / 1 min. / le 18 avril 2019
Avec le changement climatique, les incendies de forêt devraient être de plus en plus fréquents dans plusieurs régions de Suisse, notamment dans les Grisons. Le canton vient de voter un crédit de 20 millions pour y faire face.

Le canton des Grisons veut faire face à la menace croissante d'incendies de forêt en déployant une stratégie sur le long terme, qui repose sur la mise en place d’un vaste réseau de bassins de confinement des eaux.

Les quantités d'eau nécessaires pour circonscrire les flammes sont très importantes, c'est pourquoi le canton a jugé nécessaire de créer, au total, 66 nouveaux plans d’eau. Les 8 stations de pompage existantes seront également amplifiées d’ici 2030, pour un coût total de près de 20 millions de francs.

Cette stratégie résulte de l’analyse des 10 à 20 incendies par an qui ont ravagé des surfaces forestières grisonnes ces dernières années. L’un des plus graves a été l’incendie de Soazza au sud du canton, il y a un peu plus de deux ans.

Autres régions à risque

A l'avenir, les périodes de sécheresse seront de plus en plus fréquentes et peut-être plus longues, à l'image de l'été 2018.

Si 80% des incendies de forêt se produisent au sud des Alpes, le réchauffement climatique, amplifié par des périodes de foehn dans plusieurs vallées, expose de plus en plus certaines régions, selon les experts de l’Office fédéral de l’environnement.

Il s’agit en particulier de la région qui s’étend de l’Arc alémanique à la Suisse orientale, avec un danger accru pour le pied du Jura.

Nicole Della Pietra/ptur

Publié le 18 avril 2019 à 12:58