Publié le 06 avril 2019 à 09:05

Pas de vague verte attendue au Tessin lors des élections cantonales

Delphine Gianora "La Lega, associée à l'UDC, devrait conserver son assise."
Delphine Gianora "La Lega, associée à l'UDC, devrait conserver son assise." 19h30 / 1 min. / le 03 avril 2019
Les Tessinois élisent dimanche leur gouvernement et leurs députés. Mais la sensibilité écologique ne devrait pas infléchir ces élections cantonales, comme récemment à Zurich et à Lucerne.

Les urnes ne devraient pas révéler de grosses surprises mais déboucher plutôt sur le statu quo, à l'issue d'une campagne assez morne selon les avis recueillis par la RTS.

La politique tessinoise est dominée depuis une vingtaine d’années par la Lega, parti populiste qui mise tout son discours sur les frontaliers italiens et les désagréments qu’ils apporteraient au canton. Et cette fois encore c’est cette même thématique qui a dominé la campagne.

Pas d'écologie dans les programmes

Il y a bien eu des manifestations de jeunes Tessinois en faveur du climat, comme dans le reste du pays, mais aucune percée verte n'est en vue. Il n'y a du reste pas de dimension écologique dans les programmes de campagne, malgré un trafic routier qui perturbe totalement la région.

En conséquence, la Lega, associée à l’UDC, devrait conserver son assise au législatif et à l'exécutif.

>> Pourquoi la dimension écologique ne traverse pas les Alpes, le reportage du 19h30:

Coup de sonde au Tessin avant les élections cantonales du 7 avril.
19h30 - Publié le 03 avril 2019

Delphine Gianora/oang

Publié le 06 avril 2019 à 09:05