Modifié le 03 avril 2019 à 20:37

Roger Köppel (ZH) candidat aux Etats après une assemblée de l'UDC agitée

Roger Köppel est le candidat de l'UDC zurichoise pour le Conseil des Etats.
Assemblée des délégués de l'UDC zurichoise tendue après les défaites aux élections cantonales La Matinale / 3 min. / le 03 avril 2019
Les délégués de l'UDC zurichoise, réunis mardi en assemblée, ont désigné Roger Köppel comme candidat au Conseil des Etats et élu Patrick Walder à la tête de la section. Dans la tourmente, le parti a vécu une soirée inhabituellement tendue.

A Oerlikon (ZH), les 344 délégués du parti ont avalisé la candidature de Roger Köppel pour les élections fédérales, avec une seule voix contre. L'adversaire interne du conseiller national et patron de la Weltwoche, Alfred Heer, avait retiré sa candidature après la défaite électorale du 24 mars.

Il y a dix jours, l'UDC a perdu neuf sièges au parlement zurichois. Elle reste le premier parti du canton, mais sa force électorale a été réduite de 29,1 à 24,5%, soit son niveau le plus faible depuis 1995.

"Vous n'étiez pas prêts"

Après cette lourde défaite à Zurich, mais aussi celles à Lucerne et à Bâle-Campagne, l'ambiance était un peu agitée lors de l'assemblée, chacun se rejetant la responsabilité de l'échec.

Plusieurs délégués n'ont pas hésité à critiquer le comité directeur, qui a démissionné vendredi. Un procédé beaucoup trop précipité, ont reproché certains. Christoph Blocher a quant à lui dénoncé un manque de leadership.

"Pour ces élections cantonales, vous n'étiez pas prêts! Après les élections communales l'an dernier, il fallait tout de suite agir et faire un plan au lieu d'attendre je ne sais quoi", a tonné l'ancien conseiller fédéral.

>> Christoph Blocher impose toujours ses points de vue, le sujet du 19h30:

UDC zurichoise: A 78 ans, Christophe Blocher patron historique de l'UDC impose toujours sa loi.
19h30 - Publié le 03 avril 2019

Patrick Walder veut aller vite

Par 242 voix contre 42, les délégués de l'UDC zurichoise ont élu Patrick Walder à la présidence de la section pour remplacer le démissionnaire Konrad Langhart.

Agé de 31 ans, l'administrateur veut aller vite. Selon lui, le parti doit redevenir plus audible et se recentrer sur ses thèmes de prédilection, en particulier l'Europe.

>> Ecouter aussi l'interview de Gregor Rutz, conseiller national et ancien membre du comité directeur:

Gregor Rutz, conseiller national (UDC-ZH).
Christian Beutler - Keystone
Le 12h30 - Publié le 03 avril 2019

gma/dg/ats

Publié le 03 avril 2019 à 08:14 - Modifié le 03 avril 2019 à 20:37