Modifié le 29 mars 2019 à 20:27

La direction de l'UDC zurichoise a démissionné en bloc

La direction de l'UDC zurichoise démissionne en bloc suite à la défaite aux élections cantonales de dimanche
La direction de l'UDC zurichoise démissionne en bloc suite à la défaite aux élections cantonales de dimanche 19h30 / 2 min. / le 29 mars 2019
La section zurichoise de l'UDC tire les conséquences de la défaite de dimanche dernier aux élections cantonales. Sa direction a démissionné en bloc vendredi.

Cette réorganisation se fait "dans l'intérêt des élections fédérales de cet automne", a annoncé vendredi l'UDC du canton de Zurich.

Une réunion extraordinaire du comité directeur de la section cantonale se tiendra lundi. Le comité proposera aux délégués d'accepter cette décision lors de leur assemblée prévue le lendemain.

Lors de cette assemblée, Konrad Langhart, le président de l'UDC zurichoise, les vice-présidents Gregor Rutz et Stefan Schmid, le secrétaire Roland Scheck ainsi que le vice-secrétaire de la section et secrétaire du groupe UDC au parlement zurichois Christoph Bähler se retireront officiellement de leurs fonctions.

Lourde défaite de l'UDC

L'UDC a subi une lourde défaite lors des élections cantonales zurichoise de dimanche dernier. Le plus grand parti du canton a cédé neuf sièges et régresse à 45 députés. Jamais l'UDC n'avait connu pareille déconfiture en terres zurichoises. En part d'électorat (24,5%), il faut remonter à 1995 pour trouver un résultat inférieur.

Les Verts et les Vert'libéraux ont été les grands vainqueurs de ce scrutin. Les deux formations ont chacune gagné neuf sièges au parlement, à 22, respectivement 23 députés sur 180. Les Verts ont aussi ravi l'un des deux fauteuils du PLR à l'exécutif.

>> Lire: Le Vert Martin Neukom élu au Conseil d'Etat zurichois aux dépens du PLR

ats/jvia

Publié le 29 mars 2019 à 14:16 - Modifié le 29 mars 2019 à 20:27