Modifié dimanche à 21:03

Les hôpitaux publics des deux Bâles ne fusionneront pas

La fusion des hôpitaux publics ne passe pas la rampe à Bâle
La fusion des hôpitaux publics ne passe pas la rampe à Bâle 19h30 / 2 min. / dimanche à 19:30
Les citoyens de Bâle-Campagne ont dit oui dimanche à la fusion des établissements hospitaliers publics des deux Bâle. Le projet ne sera toutefois pas réalisé, car Bâle-Ville le refuse.

Bâle-Campagne a dit oui par 66,6 % des votants à la fusion des hôpitaux publics. Les citoyens ont aussi accepté par 77 % une intensification de la collaboration hospitalière avec Bâle-Ville. Ils ont aussi adopté par 69,7 % une modification législative liée à la fusion.

Mais, sur la base des votes par correspondance, Bâle-Ville rejette la fusion des établissements hospitaliers publics des deux Bâle par 55% des voix. Le canton accepte par contre par 66% des votants un renforcement de la collaboration hospitalière avec Bâle-Campagne.

Si le projet de fusion avait été accepté, cela aurait constitué une première en Suisse. Il était prévu de créer "l'Hôpital universitaire du Nord-Ouest SA". Il aurait regroupé l'Hôpital universitaire de Bâle-Ville (USB) et l'Hôpital cantonal de Bâle-Campagne (KSBL), ce dernier comptant quatre hôpitaux à Liestal, Bottmingen, Laufon et Binningen.

>> Ecouter l'analyse d'Alain Croubalian:

Alain Croubalian.
RTS
Emission spéciale de l'Info - Publié dimanche à 14:06

>> Ecouter le sujet de Forum avec l'interview du ministre jurassien Jacques Gerber:

Le ministre jurassien en charge de la Santé Jacques Gerber.
Gaël Klein - RTS
Forum - Publié dimanche à 17:16

ats/ebz

Publié dimanche à 12:41 - Modifié dimanche à 21:03