Modifié le 11 janvier 2019 à 10:57

Le projet de téléphérique au-dessus du lac de Zurich fortement critiqué

Le projet de "ZüriBahn" de la Banque cantonale de Zurich (image de synthèse).
La question des télécabines urbaines La Matinale / 2 min. / le 17 janvier 2019
Le projet de télécabines urbaines reliant les deux rives du lac de Zurich est critiqué. Une majorité de députés du parlement de la ville de Zurich s'y oppose, le décrivant comme un gadget anti-écologique.

"Zurich ne doit pas devenir l'Europa Park de la Suisse", argumentent notamment les opposants à ces télécabines, financée entièrement par la Banque cantonale zurichoise pour une durée de 5 ans. Selon eux, il s'agit d'un cadeau empoisonné.

"Il faut savoir que c'est un cadeau que fait à la population la Banque cantonale de Zurich pour ses 150 ans, mais elle ne lui a jamais demandé son avis", déplore Mischa Schiwow, élu de la liste alternative. "Malheureusement, ce projet n'est ni innovant, ni écologique, ni utile. Ca nécessite de creuser au fond du lac des trous qui détruisent des sites archéologiques. Ce n'est pas un moyen de transport, c'est juste pour le fun et on n'en veut pas pour la ville de Zurich."

Télécabine en 2020?

Une attitude rabat-joie, rétorque la droite, qui soutient le projet. "On peut bientôt dire qu'il s'agit d'une tradition: les élus de gauche de la Ville étaient contre la course de formule E, qui a eu tant de succès l'an dernier", illustre Alexander Brunner, député PLR. "Les Verts, eux, ne veulent pas de feux d'artifices lors des fêtes de Zurich, ils ne veulent pas non plus de shows aériens. Je pense que nous avons besoin d'une ville attrayante!"

Le dernier mot reviendra au canton, qui, s'il donne son feu vert, permettra à la télécabine d'être mise en service en 2020.

>> Lire aussi: Un projet de téléphérique au-dessus du lac de Zurich prévu pour 2020

Delphine Gendre/lgr

Publié le 11 janvier 2019 à 07:45 - Modifié le 11 janvier 2019 à 10:57